Articles

Séquences du gène pannier de la coccinelle arlequin

Source

Deux publications parues en 2018 impliquent le gène pannier dans la différenciation des couleurs des élytres des coccinelles arlequin Harmonia axyridis :

Dans les deux cas la variabilité entre allèles repose sur des différences de séquences énormes (jusqu’à plusieurs dizaines de milliers de nucléotides). C’est donc inexploitable simplement avec Anagène ou Genigen 2.

Pour obtenir des séquences exploitables en classe avec les élèves, il est possible d’utiliser les séquences de morceaux d’introns bien conservés que les chercheurs ont choisies et utilisées pour construire l’arbre phylogénétique de la figure 6 du premier article : https://www.nature.com/articles/s41467-018-06116-1/figures/6

Les séquences sont disponibles en supplément de la publication : https://static-content.springer.com/esm/art%3A10.1038%2Fs41467-018-06116-1/MediaObjects/41467_2018_6116_MOESM8_ESM.txt

Ces séquences sont proposées ici dans le fichier Pannier.edi (clic-droit, Enregistrer la cible du lien sous...), en prenant en plus celle de la coccinelle à 7 points, ce qui permet de comparer entre espèces et au sein d’une espèce. Il est également possible de les ouvrir directement dans Geniegen 2 avec ce lien : https://www.pedagogie.ac-nice.fr/svt/productions/geniegen2/?load=EXT-PANNIER.

Alignement

Tableau de comparaison

Résultats obtenus en traitant les séquences avec Geniegen 2

Contacter l’auteur : Vincent Guili

Haut de page