Articles

Arrêt 5 : les calcaires de l’Aalénien

Juste avant la ferme, prendre le chemin de droite qui gagne l’ancienne carrière du "fort du mont Verdun".

On y trouve :


     A la base, les calcaires à Cancellophycus de l’Aalalénien moyen avec des traces caractéristiques ressemblant à des coups de balai.
     Au dessus, les calcaires à entroques de l’Aalénien supérieur. C’est un calcaire de couleur jaune d’or appelé pierre de Couzon. Il présente un stratification oblique avec de nombreuses inclusions de silice appelées "chailles".


 


Stratification dans le calcaire de l’Aalénien

Ce calcaire fut très exploité dans de nombreuses carrières des monts d’or en particulier pour la construction (exemple : l’église de St Didier). Il est encore exploité dans les carrières le long de la D92.


Carrière de calcaire à entroques (D92)

 
Exploitation


     Paléogéographie
     Principe de superposition des strates


 

Arrêt 1 : le socle cristallin
Arrêt 2 : calcaire dolomitique du Trias moyen
Arrêt 3 : calcaire du Lias
Arrêt 4 : les marnes du Lias
Arrêt 5 : les calcaires de l’Aalénien
Arrêt 6 : le calcaire du Bajocien supérieur
Retour à l’itinéraire
Haut de page