Articles

Éradication du paludisme au Sri Lanka

La connaissance du mode de propagation du plasmodium, en lien avec l’étude de son vecteur a permis d’éradiquer le paludisme du Sri Lanka.

Auteures : Catherine Meillaud et Catherine Palmier

Liens avec le BO

Programme de SVT de sciences de la vie et de la Terre de seconde
BO spécial du 22 Janvier 2019

Thème  : corps humain et santé, Agents pathogènes et maladies vectorielles

Notions du programme : La connaissance de la propagation du pathogène (voire, s’il y en a un, du vecteur) permet d’envisager les luttes individuelles et collectives. Les comportements individuels et collectifs permettent de limiter la propagation (gestes de protection, mesures d’hygiène, vaccination, etc.).

Objectif

Communiquer et utiliser le numérique (Communiquer sur ses démarches, résultats, recherches, ses choix en argumentant).

Problème

On cherche à comprendre comment la connaissance du mode de propagation du pathogène, en lien avec l’étude de son vecteur a permis d’éradiquer le paludisme du Sri Lanka.

Proposition didactique

  1. Situation déclenchante
    On propose de représenter sur des cartes, avec l’outil Khartis, le nombre de cas de paludisme dans le monde à deux périodes : en 2000 et 2016. On observe pour certains pays des modifications importantes : chez certains, comme le Sri Lanka, on a une disparition complète de cette maladie. On cherche à comprendre comment ce pays a pu éradiquer le paludisme de son territoire.
  2. Activité formulée sous la forme
    Établir des relations (cause, corrélation) entre différentes données pour argumenter que la connaissance du mode de transmission et les comportements collectifs et individuels sont essentiels pour limiter l’épidémie de paludisme.
  3. Supports de travail et sources de ces supports
    Supports numériques :

Proposition pédagogique

  1. Phases de travail décrites
    Phase individuelle ou en binôme : construction de cartes de répartition mondiale des cas de paludisme.
    Mise en commun : émergence de la situation problème.
    Phase en binôme : construction d’un graphique de l’évolution des cas de paludisme au Sri Lanka de 1911 à nos jours (graphique identique pour tous les groupes). Chaque groupe a à sa disposition un document extrait du corpus documentaire.
    Différenciation : en fonction du niveau de lecture, on peut faire varier le nombre de documents ou la longueur du texte ou la langue du texte.
  2. Activité adaptée à un ou deux types d’organisation
    TP mosaïque ou TP par binôme.
  3. Organisation de la mise en commun
    Phase de mise en commun : le professeur projette au tableau le graphique obtenu par tous les binômes. Chaque binôme passe au tableau repérer dans le temps le moyen de lutte qui leur était attribué et une discussion se met en place au sujet de l’éradication du paludisme au Sri Lanka.

Résultats

Haut de page